Translate

lundi 16 août 2010

La haute joaillerie et le Cirque.

Quand une maison comme Boucheron, le grand joailler parisien, et le Cirque du Soleil s’allient pour créer une série de colliers illustrant les productions du Cirque, on ne s’attend pas à trouver de la pacotille, loin de là. A la vue de la collection ``Inspiria``, nom donné aux vingt colliers plus spectaculaires les uns que les autres que comporte cette série, on ne peut que constater la virtuosité des artisans qui ont œuvrés à sa conception et réalisation.

Saltimbanco.
Les différentes pierres précieuses rassemblées pour ces œuvres constituent un camaïeu de couleurs extraordinaire. Ces bijoux sont remarquables pour leur simplicité apparente aux lignes fluides et aux tonalités extraordinaires.


Nouba.

A travers ces pièces nous retrouvons l’originalité des costumes des diverses productions du Cirque du Soleil. Ne pensez pas vous procurer une copie de ces merveilles, il n’en n’existe que deux collections, l’une privée et l’autre au fond Boucheron. Alors vous avez jusqu’au 29 août pour vous rendre au Musée des Beaux-arts de Montréal, pour les admirer et rêver…


Varekaï.


Guy

1 commentaire:

aigueau a dit...

Il y aurait de quoi écrire un nouvel épisode d'Arsène Lupin 69 ans après la mort de Maurice Leblanc.